La danse macabre
de Tallinn

détail fresque Tallinn

English version


Copyright (textes)
1996-2017 © Patrick Pollefeys

Autrefois nommée Reval, la ville de Tallinn est la capitale actuelle de l'Estonie. À l'église Saint-Nicolas, il est toujours possible d'admirer une danse macabre peinte dans le dernier quart du 15ième par Bernt Notke, le même artiste qui a réalisé celle de Lübeck. La danse de Tallinn, une peinture sur canevas, débute avec un récitant debout dans une chaire. Au côté de celle-ci, un Mort assis sur une pierre joue de la cornemuse. Un Mort, portant un cercueil, entraîne le pape; ensuite viennent l'empereur, l'impératrice, le cardinal et le roi (dans le même ordre qu'à Lübeck). La danse se termine par un Mort solitaire. Le vivant qu'il entraînait a disparu en même temps que les autres panneaux qui manquent aujourd'hui.

Tallinn partie 1Tallinn partie 2Tallinn partie 3

La fresque de Tallinn comporte donc moins de personnages que celle de Lübeck: il y a seulement cinq vivants au lieu de vingt-quatre. Les fresques soeurs présentent aussi des différences. Celle de Tallinn montre un récitant; son Mort musicien joue de la cornemuse et non de la flûte. Mais les similitudes entre la danse macabre de Lübeck et celle de Tallinn restent frappantes. Un paysage verdoyant et la ville servent d'arrière-plan; les morts sont des corps décharnés vêtus de linceul, ils gesticulent et entraînent des vivants à l'attitude plutôt statique. Ce dernier détail est particulièrement évident lorsque l'on compare la représentation du cardinal dans chacune des fresques.

comparaison cardinaux
Tallinn                 Lübeck